• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Lancement du projet RésiLens à Dijon

La réunion de lancement du projet RésiLens s’est tenue à Dijon le lundi 11 février. D’une durée de 2 ans (2019-2021), ce projet vise principalement la constitution et l’évaluation d'une collection de ressources génétiques de lentille.

Nadim Tayeh (UMR Agroécologie), responsable du projet © Ludovic Piquemal
Par Ludovic Piquemal
Publié le 12/02/2019
Mots-clés :

Premier projet français sur la génétique de cette légumineuse, RésiLens associe l’UMR Agroécologie (pôle GEAPSI), Agri Obtentions et plusieurs partenaires publics et privés.


RésiLens poursuit trois objectifs : recherche de sources de résistance aux bruches, recherche de sources de résistance aux agents de la pourriture racinaire, caractérisation de la diversité génétique chez la lentille par des outils moléculaires.


. © Inra, Ludovic Piquemal
© Inra, Ludovic Piquemal

Cette réunion de lancement a permis de présenter brièvement le projet, mais aussi de lancer les premières réflexions. Quelles sont les ressources génétiques et génomiques disponibles pour la lentille ? Comment est constituée la collection de ressources génétiques conservées au GEVES ? Quelle composition pour la collection de ressources génétiques de travail du projet RésiLens (RésiLens300) ? Quelle technique de génotypage adopter ?


Autant de questions dont les réponses permettront d’élaborer la stratégie scientifique du projet.