• Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte
  • Imprimer

Quand les entrepreneurs s’inspirent du réseau mycorhizien

Qui a dit que la science étudiant les associations bénéfiques entre plante et champignon (les mycorhizes) et le monde de l’entreprise n’avaient rien à se dire ? Et pourtant ! Lorsque l’on commence à parler « réseau », « transferts », « échanges », on s’aperçoit que le parallèle entre ces deux écosystèmes n’a rien d’incongru !

Visuel de présentation des petits déjeunes professionnels
Par Ludovic Piquemal
Publié le 28/11/2017
Mots-clés :

A Lyon, début novembre, c’est ce qu’ont constaté les participants du premier petit déjeuner professionnel « Emerveillement matinal », qui propose d’expérimenter la mise en relation de domaines d’expertise a priori très différents.

Spécialiste de la symbiose mycorhizienne, Daniel Wipf (UMR Agroécologie) a ainsi expliqué aux entrepreneurs présents le fonctionnement du réseau mycorhizien. L’échange avec Raddouane Ouama (chef de projet à la Métropole de Lyon), qui aide justement les « jeunes pousses » à démarrer et à croître, a été particulièrement éclairant. Il a montré à l’assistance comment, dans la nature comme en économie, la coopération peut être à long terme bien plus avantageuse que la compétition sauvage. Intéressant, non ?

Pour savoir plus sur cet « Emerveillement matinal », rendez-vous sur le blog entrelesarbres.com