• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Sortie du glyphosate et des pesticides

Le 29 mars 2019, l’unité expérimentale du domaine d’Epoisses (Bretenière) et l’unité mixte de recherche Agroécologie (Dijon) ont reçu le préfet Pierre-Etienne Bisch, délégué interministériel chargé de coordonner les plans de sortie du glyphosate et de réduction des pesticides.

Stéphane Cordeau (UMR Agroécologie) explique la démarche derrière la plateforme CA-SYS. © Ludovic Piquemal
Par Ludovic Piquemal
Mis à jour le 10/04/2019
Publié le 09/04/2019

Assisté d’experts du Ministère de la transition écologique et solidaire et du Conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux (CGAAER), le préfet a pris connaissance des travaux que conduisent les chercheurs du centre Inra Bourgogne-Franche-Comté en vue de limiter l’utilisation d’intrants phytosanitaires sur les cultures. Et surtout, de proposer des alternatives respectueuses de l’environnement tout en maintenant des rendements agricoles satisfaisants.


La délégation interministérielle a ainsi découvert CA-SYS (Co-designed Agroecological System Experiment), notre toute nouvelle plateforme d’expérimentation collaborative en agroécologie à différentes échelles. Sur 120ha, ce dispositif en grandes cultures renouvelle les méthodes expérimentales en combinant sélection variétale, minimisation des intrants, valorisation des interactions biologiques et organisation de l’espace agricole.

. © Inra, Ludovic Piquemal
© Inra, Ludovic Piquemal

Dans la perspective de développer les alternatives aux pesticides, Sandrine Petit-Michaud (UMR Agroécologie, directrice du pôle GESTAD) a montré comment l’agroécologie pourrait être mobilisée pour aller vers une sortie de l’utilisation de ces produits. Des pistes qu’elle avait énoncées quelques semaines plus tôt lors d’un colloque au Salon international de l’Agriculture.


A propos de la gestion non-chimique de la flore adventice, Nicolas Munier-Jolain, qui coordonne actuellement le projet I-Site « Agroécologie en Bourgogne-Franche-Comté », est revenu sur l’expérimentation PIC (Protection intégrée des cultures). Menée à Epoisses entre 2000 et 2017, cette expérimentation portait sur la conception et l’évaluation de systèmes de culture à faible usage d’herbicides. Il est également revenu sur DEPHY, un réseau de fermes et de sites expérimentaux partout en France qui travaille sur la démonstration, l’expérimentation et la production de références sur les systèmes économes en phytosanitaires. Une parcelle du réseau Rés0Pest, qui conçoit et expérimente des systèmes de culture « zéro pesticides » dans différentes situations de production, a par ailleurs été présentée par Vincent Cellier.


Enfin, sur le sujet spécifique du glyphosate, le préfet Bisch a bénéficié d’un point complet sur les usages et les alternatives à cet herbicide détaillé par Xavier Reboud et Nicolas Munier-Jolain, chercheurs au sein de l’UMR Agroécologie et coauteurs d’un rapport remis fin 2017 aux Ministres de l’Agriculture et de l’Alimentation, de la Transition écologique et solidaire, de la Santé, et de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation.