• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Une photo de la plateforme de microscopie DimaCell parmi les préférées du CNRS

Le 27 octobre dernier à la Cité des sciences et de l’industrie de Paris, le Forum du CNRS s’est achevé sur la remise des prix du concours photo « La Preuve par l’image ». Elodie Noirot (UMR Agroéocologie, pôle IPM et plateforme Imagerie cellulaire Dimacell) a reçu le Prix du Jury dans la catégorie Imageur pour l’image « L’arabette contre-attaque ».

Par Ludovic Piquemal
Publié le 27/11/2019
Mots-clés :

L’arabette – Arabidopsis thaliana pour son nom scientifique - est une petite plante commune, appartenant à la famille des Brassicaceae, comme le chou et le colza. Elle ne fait pas partie des plantes cultivées mais est une plante modèle pour la recherche en biologie végétale. Son génome a d’ailleurs été le premier génome végétal à être séquencé, en 2000.


Le cliché d’Elodie représente un trichome, c’est-à-dire un poil différencié à la surface de la feuille de l’arabette. De nombreuses plantes possèdent des trichomes et ces derniers peuvent remplir différents rôles. Un rôle défensif pour l’ortie et ses poils urticant, un rôle de détoxification du radon et du cadmium chez le tabac, un rôle de sécrétion d’huiles essentielles chez la menthe ou de cannabinoïdes chez le chanvre, par exemple.

. © Inra
© Inra

Cette image a été prise en avril 2018 au microscope confocal à balayage laser Leica TCS SP8 (Leica Microsystems), après coloration de la feuille d’arabette au bleu d’aniline pour mettre en évidence la présence de callose (un glucane ayant un rôle dans les renforcements de paroi et la défense des végétaux). Afin d’obtenir la vue en 3D, 135 plans en 2D ont été acquis sur toute la hauteur du trichome puis empilés. Taille : 300µm, soit 0,3 mm. Grossissement x 400.


Pour Elodie Noirot, « ce prix récompense ma créativité. C'est une chose que les métiers de la recherche permettent d’exprimer. Si une de mes images s’y prête, je participerai à nouveau à ce concours. On n’observe pas tous les jours un poil aussi gracieux ! »